Un taxi volant lancé par la start-up allemande Volocopter

On pourrait croire qu’il sort tout droit d’un film de science-fiction. Et pourtant, ce taxi aérien est bien réel. À terme, cet engin pourrait révolutionner les déplacements dans les villes ralenties par la circulation.

Taxi volant Volocopter
© volocopter.com

Un taxi volant électrique

Développé par la start-up allemande Volocopter depuis 2011, le taxi volant à propulsion électrique baptisé « VoloCity » est capable de transporter deux personnes à son bord. Équipé de dix-huit rotors pour décoller et se poser, il est capable d’effectuer une distance de 34 kilomètres à 110km/h. Pas destiné à remplacer les modes de transport actuels, mais plutôt à compléter l’offre existante, de nombreux acteurs travaillent sur ces projets de taxi aériens, dont Rolls-Royce, Safran, Airbus ou encore Uber pour n’en citer que quelques-uns.

Un vol test au-dessus de Singapour

Après Stuttgart pour son premier vol officiel, Las Vegas ou encore l’aéroport international d’Helsinki, le taxi volant de Volocopter vient de faire un nouveau test au-dessus de la mégapole de Singapour le mardi 22 octobre. Un lieu qui pourrait accueillir les premiers vols commerciaux à l’avenir.

Lors de ce vol, un pilote était aux commandes du taxi. Toutefois, l’ambition de la start-up reste d’effectuer des vols autonomes ou par télécommande. Et pour se poser ? La firme vient de dévoiler un prototype de terminal d’accueil baptisé « VoloPort », qui pourrait être installé sur les toits des bâtiments en centre-ville.

Geely, un nouvel investisseur

Le constructeur automobile chinois Geely a confirmé son intérêt pour le taxi volant de Volocopter. Ainsi, il a investi 50 millions d’euros dans le projet de la start-up. On parlerait d’une association entre les deux sociétés afin de développer un service de taxi aérien en Chine. Florian Reuter, le Directeur Général de Volocopter a d’ailleurs déclaré « Nous avons l’intention de le développer à Jakarta, Manille et Bangkok parce que ces villes en ont un grand besoin ». La start-up promet une commercialisation de l’appareil d’ici deux à quatre ans.

 

#transport #taxiaérien #mobilité #city #villededemain

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 29.10.2019
  • 0

Blockchain : quelle est cette technologie qui pourrait davantage développer les smart cities ?

Les villes intelligentes de demain ou « smart cities » vont voir se développer un besoin important de confiance dans le numérique. Connaissez-vous la blockchain ? Une technologie qui pourrait révolutionner les usages, mais aussi participer à cette confiance. La blockchain, c’est quoi ? La blockchain, appelée aussi « chaîne de blocs » est une technologie de

Lire la suite

  • 21.10.2019
  • 0

MAX, La révolution de la maintenance prédictive

MAX est la première solution de maintenance prédictive d’ascenseurs en temps réel, basée sur la technologie Cloud. La maintenance prédictive permet d’améliorer le taux de rendement global d’un équipement, de réduire les coûts de réparation et d’intervention, d’améliorer la qualité des produits et des services. L’anticipation : au coeur de l’innovation technologique MAX Grâce à la

Lire la suite

  • 14.10.2019
  • 0

La technologie prédictive révolutionne la maintenance des ascenseurs

Avec plus de 130.000 unités connectées, la technologie MAX de maintenance prédictive de thyssenkrupp Elevator nourrit ses ambitions. Le domaine des ascenseurs connaît une révolution avec l’essor de l’ascenseur connecté ces dernières années. Cette technologie développée et perfectionnée avec la technologie MAX, accompagne le développement des smart buildings et anticipe les besoins des acteurs de l’immobilier

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.