Les origines de l’ascenseur remontent… au temps des Pyramides !

L’ascenseur moderne a été inventé au 19e siècle, mais il n’existerait pas sans le treuil, né il y a environ 5000 ans…

Le treuil, chaise volante

Les premiers monte-charge et ascenseurs entraînés par des machines ont vu le jour dans les années 1830, à l’époque des premières extractions minières industrielles. L’histoire de l’ascenseur remonte néanmoins à une époque beaucoup plus lointaine, comme en témoignent les recherches historiques de Michel Chalaux, ingénieur conseil en ascenseurs.

« Bien que l’architecte romain Vitruve attribue la découverte du treuil à Archimède, en 236 avant J.-C., il semble bien que les Pyramides de l’Égypte ancienne, qui datent d’environ 3000 ans avant J.-C., n’auraient pu être construites sans ce moyen de manutention qu’est le treuil à bras, explique-t-il. Cependant, ce sont les Romains qui ont trouvé la solution pour diminuer l’effort de traction, au moyen du palan. »

Archimède

Des cages d’« ascenseurs » dans le Colisée

Dit aussi cabestan, ce mécanisme de transmission du mouvement, constitué de deux groupes de poulies reliés par une corde, a été notamment utilisé pour les besoins des jeux du cirque, afin de hisser certains gladiateurs à l’intérieur de cabines manœuvrées par des esclaves. La hauteur de levage pouvait atteindre 40 mètres ! Des archéologues ont ainsi découvert au Colisée des gaines verticales correspondant à des monte-charge avec contrepoids.

Le treuil a continué d’être utilisé durant les époques ultérieures, l’énergie motrice restant, au fil des siècles, l’homme ou l’animal. Au Moyen-Âge, des systèmes de levage rudimentaires étaient ainsi utilisés pour donner accès à des monastères ou châteaux isolés en hauteur.

« En 1743, la ‘chaise volante’, sorte de chaise à porteur suspendue à une corde et équilibrée par un contrepoids, fait son apparition à Versailles, raconte Michel Chalaux, afin de transporter l’une de ses favorites de ses appartements jusqu’à ceux du Roi… Mais son déplacement, au moyen de la traction à bras, n’était ni pratique ni sûr. Il a fallu attendre le 19e siècle pour que la motorisation transforme ce type d’appareil en ascenseur moderne. »

Laurence Despins

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 16.03.2021
  • 0

Qu’est la deep tech ? Zoom sur l’innovation de rupture

La deep tech désigne les nouvelles technologies de pointe développées par certaines start-ups. Ces innovations sont susceptibles d’apporter des avancées radicales dans le domaine de la santé ou encore de la lutte contre le réchauffement climatique. Depuis 2019, la « deep tech » fait l’objet d’un plan de développement lancé par Bpifrance. En effet, elle

Lire la suite

  • 09.03.2021
  • 0

L’avenir de nos villes est rural

La campagne est-elle l’avenir de nos villes ? Le rural est-il aussi endormi qu’on le prétend parfois ? Un nouvel horizon enthousiasmant et inspirant s’ouvre sur l’avenir des villes et cet horizon se tourne résolument vers ce que l’on appelle le rural. L’exode citadin, la nouvelle étape des déplacements de population ? Pour le moment,

Lire la suite

  • 05.03.2021
  • 0

Ascenseur maison

L’ascenseur de maison, que l’on appelle également ascenseur domestique, élévateur de personne ou ascenseur privatif, répond à un besoin de mobilité et d’autonomie des occupants. Pouvant accueillir une personne en fauteuil roulant et jusqu’à quatre personnes selon la capacité d’accueil de la cabine, cet équipement s’adapte parfaitement à toutes sortes de configurations ainsi qu’aux attentes

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.