Des ascenseurs pas comme les autres : dans les musées

À bâtiment atypique, ascenseur atypique. Nouveau volet de notre série, les ascenseurs destinés aux musées.

Des ascenseurs pas comme les autres : dans les musées

Dans les musées, certains ascenseurs sont conçus pour transporter des passagers bien particuliers.

Si certains sont programmés pour faire partie intégrante du parcours de visite, n’offrant aux visiteurs qu’un accès restreint à certains étages et réservant les autres niveaux à des personnes autorisées, munies d’une clé ou d’un badge électronique, d’autres sont spécialement conçus pour transporter des œuvres d’art.

10 tonnes d’œuvres d’art

Par exemple, le musée du Louvre à Lens est équipé d’une quinzaine d’ascenseurs signés thyssenkrupp, dont deux sont capables de transporter des charges allant jusqu’à 10 tonnes. Il n’en faut pas moins, en effet, pour transporter des décors perses de l’an -500 avant J.-C., des stèles carthaginoises, des statues de la Grèce antique et des sarcophages égyptiens…

Et, parce qu’il faut à tout prix protéger les œuvres des chocs et du moindre accident, ces appareils ne sont pas des monte-charges, mais bel et bien des ascenseurs aux cabines fermées, répondant à toutes les normes de sécurité relatives aux appareils transportant des personnes.

Ainsi, comme tout un chacun, l’empereur Marc-Aurèle, Alexandre Le Grand et la déesse Vénus prennent aussi l’ascenseur !

Des ascenseurs pas comme les autres : dans les musées

Laurence Despins

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 26.11.2020
  • 0

Des solutions existent face à la pollution plastique des océans

L’accumulation des déchets plastique dans les océans est telle qu’il existe aujourd’hui un « 7ème continent ». Bien que l’innovation technique nous permette dorénavant de lutter contre ce fléau, tous les scientifiques sont unanimes : la meilleure réponse ne consiste pas à filtrer la mer, mais à changer nos comportements.     La pollution plastique

Lire la suite

  • 11.11.2020
  • 0

Innovation énergie solaire : bientôt, nos fenêtres produiront de l’électricité

Le silicium, utilisé pour fabriquer les cellules photovoltaïques conventionnelles, est opaque. C’est pour cette raison que nous n’avons pas encore de fenêtres photovoltaïques. Mais des physiciens sud-coréens ont eu une idée brillante. Pourquoi ne pas percer des trous dans les cellules photovoltaïques, tout simplement ?     Les nouvelles cellules photovoltaïques « transparentes »  

Lire la suite

  • 16.09.2020
  • 0

Comment la biométrie s’installe-t-elle chez nous ?

  La technologie biométrique est passée de la science-fiction dans notre quotidien. Mais qu’est la biométrie ? Comment s’installe-t-elle chez nous ? Quels en sont les dangers ? Zoom sur une technologie du futur qui pourrait bien devenir aussi banale que les smartphones.   La biométrie, c’est quoi ? Il existe deux définitions de la

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.