Une nouvelle future smart city au pied du mont Fuji au Japon

 

À l’occasion du CES (Consumer Electronics Show), Akio Toyoda, président de Toyota Motor Corporation a dévoilé son projet grandiose de ville intelligente. Cette smart city, construite à partir de zéro et entièrement connectée permettra de tester les technologies d’intelligence artificielle, de robotique de service et de nouvelle mobilité. La construction de Woven City débutera en 2021, et la ville s’étendra sur 71 hectares, au pied du Mont Fuji.

 

 

Une ville prototype : Woven City, la smart city du futur

 

Pour M. Toyoda, Woven City sera un site entièrement contrôlé. Il permettra aux chercheurs et ingénieurs de tester sans entrave certaines technologies. Au programme ? L’autonomie énergétique, la mobilité en tant que service, la robotique, la domotique, l’IA et bien plus encore.

La ville du futur accueillera dans un premier temps 2 000 habitants. Parmi eux, de nombreux employés de l’entreprise japonaise. Ils travailleront sur les technologies de demain et vivront au cœur de leurs expériences.

En ce qui concerne l’énergie, Woven City sera alimentée en électricité par des piles d’hydrogène enfouie sous terre, ainsi que par l’énergie solaire.

Les chemins seront séparés en trois files pour offrir une mobilité largement simplifiée. Une file pour les piétons, bordée de verdure, une autre pour les trottinettes et les vélos, et la dernière pour les véhicules, exclusivement autonomes. Les habitations seront construites en bois durable et équipées de nombreuses technologies. Par exemple ? Des robots capables de s’occuper des tâches ménagères ou encore de surveiller la santé des habitants.

 

L’opportunité pour Toyota de tester les nouvelles technologies et l’IA in real

 

Woven City, la « ville tissée » est pensée comme un laboratoire grandeur nature. Dans ses murs, résidents et chercheurs cohabiteront, créant ainsi un territoire d’expérimentation de solutions autonomes, robotique, de mobilité individuelle, d’habitats intelligents ou encore d’intelligence artificielle.

Pour Akio Toyoda, « Bâtir une ville entière en partant de zéro, même à cette petite échelle, est une opportunité unique de développer les technologies de demain, notamment un système d’exploitation numérique dédié aux infrastructures ». « Dans la mesure où les habitants, bâtiments et véhicules seront tous interconnectés et communiqueront entre eux par l’intermédiaire de données et de capteurs, nous allons pouvoir expérimenter l’intelligence artificielle connectée, dans le monde virtuel comme dans le monde réel, afin d’exploiter au mieux son potentiel. ».

Une belle opportunité pour thyssenkrupp de proposer sa solution de maintenance prédictive d’ascenseurs en temps réel basée sur le cloud ! MAX fera peut-être partie du défi de développement urbain de demain conçu par les équipes d’Akio Toyoda.

 

La ville du futur sera écologique

 

Le projet s’ancre dans le réel en intégrant une notion de durabilité environnementale. En effet, la « ville tissée » sera également un lieu de création de solutions aux problèmes actuels d’émissions de carbone et de réchauffement climatique.

Au-delà de l’autonomie énergétique apportée par les piles à hydrogène et l’énergie solaire, des chercheurs se pencheront sur les questions de « durabilité » et de captage du carbone, mais aussi de cohabitation avec la nature.

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 09.09.2020
  • 0

L’urbanisme tactique : une nouvelle orientation de la mobilité

Dans le contexte actuel de la crise sanitaire liée au COVID-19, les citoyens doivent respecter une distanciation physique, et ce, pour une durée indéterminée. De fait, un réaménagement rapide des espaces urbains apparaît comme nécessaire. L’urbanisme tactique est un concept récent, apparu il y a une quinzaine d’années. Il s’impose aujourd’hui comme la solution en

Lire la suite

  • 30.07.2020
  • 0

4 innovations écologiques pour sauver notre écosystème

  La communauté scientifique et les lanceurs d’alertes nous expliquent régulièrement pourquoi notre écosystème est à bout de souffle. Réchauffement climatique, déforestation, acidification des océans, surexploitation des ressources… la menace est réelle, mais il existe des moyens de l’affronter.   Créer des murailles vertes en Chine et au Sahara   Tout le monde connaît la

Lire la suite

  • 30.07.2020
  • 0

Copenhague, un exemple de ville intelligente et durable en Europe

Copenhague est considérée comme la capitale verte de l’Europe. Elle a pour ambition de devenir la première ville du monde neutre en carbone d’ici à 2025. Voici un tour d’horizon de ses différents projets écologiques.   La culture du vélo ancrée   Déjà élue « Capitale Verte de l’Europe » en 2014 et collectionnant depuis

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.