Sydney, une ville à la fibre écologique

Parce que l’écologie et le réchauffement climatique sont au cœur des préoccupations, un grand nombre de villes se mobilisent. C’est le cas de Sydney ! Zoom sur la ville la plus peuplée d’Australie.

Sydney ville verte écologie

Sydney, ville verte

Au cours des douze dernières années, les autorités de la ville de Sydney ont planté pas moins de 13 100 arbres dans les rues. Et ce n’est qu’un début. Selon le quotidien suisse Le Courrier, la maire de la ville, Clover Moore, a expliqué : « Nous prévoyons d’augmenter de 50% la taille de la couverture verte au cours des 15 prochaines années ». Un peu comme si la nature reprenait ses droits… De plus, ces végétaux permettent de réduire les températures au quotidien, notamment en été, rendant l’air plus respirable. Ainsi, un peu partout en ville, des façades et des toitures vertes, étirent cette couverture végétale.

Un exemple, One Central Park

Ces deux tours, sorties de terre en 2013, ont plusieurs particularités. Celles d’avoir des jardins suspendus verticaux, mais aussi un héliostat pour suivre la course du soleil, une centrale à faible émission de carbone et enfin une usine de recyclage d’eau intégrée. Cette structure unique a été imaginée par deux français : l’architecte Jean Nouvel et le botaniste Patrick Blanc. Ainsi, 38 000 plantes, fleurs et vignes s’étendent sur plus de cinquante mètres de haut, ce qui en font les jardins verticaux parmi les plus grands au monde.

Un plan d’action global ambitieux

Ces mesures visibles coïncident d’ailleurs avec l’adhésion de la métropole au C40. Il s’agit d’un réseau mondial de plus de 90 villes voulant accélérer leur mutation écologique. En 2014, Sydney a établi un plan d’action baptisé « Sustainable Sydney 2030 » avec des mesures concernant la gestion des déchets, l’utilisation de l’eau, le développement de moyens de transport durables, etc. Certaines mesures ont déjà été mises en place comme l’installation de lumières LED dans les rues et l’allongement des pistes cyclables pour favoriser les déplacements à vélo. « À partir de 2020, nos activités seront alimentées à 100% en électricité renouvelable » ajoute Clover Moore. Encore des challenges à relever donc, mais des mesures très prometteuses pour la capitale de la Nouvelle-Galles du Sud.

 

#ville #écologie #environnement #climat #architecture #urbanisme

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 16.09.2020
  • 0

Une nouvelle future smart city au pied du mont Fuji au Japon

  À l’occasion du CES (Consumer Electronics Show), Akio Toyoda, président de Toyota Motor Corporation a dévoilé son projet grandiose de ville intelligente. Cette smart city, construite à partir de zéro et entièrement connectée permettra de tester les technologies d’intelligence artificielle, de robotique de service et de nouvelle mobilité. La construction de Woven City débutera

Lire la suite

  • 09.09.2020
  • 0

L’urbanisme tactique : une nouvelle orientation de la mobilité

Dans le contexte actuel de la crise sanitaire liée au COVID-19, les citoyens doivent respecter une distanciation physique, et ce, pour une durée indéterminée. De fait, un réaménagement rapide des espaces urbains apparaît comme nécessaire. L’urbanisme tactique est un concept récent, apparu il y a une quinzaine d’années. Il s’impose aujourd’hui comme la solution en

Lire la suite

  • 30.07.2020
  • 0

4 innovations écologiques pour sauver notre écosystème

  La communauté scientifique et les lanceurs d’alertes nous expliquent régulièrement pourquoi notre écosystème est à bout de souffle. Réchauffement climatique, déforestation, acidification des océans, surexploitation des ressources… la menace est réelle, mais il existe des moyens de l’affronter.   Créer des murailles vertes en Chine et au Sahara   Tout le monde connaît la

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.