Les Français désirent des ascenseurs… Même avant le 4e étage !

L’ascenseur a la cote chez les Français. Selon un sondage Ipsos, nous sommes 79% à juger nécessaire l’installation d’un ascenseur dans des immeubles de moins de 4 étages.

Des ascenseurs… Même avant le 4e étage !

Selon un sondage Ipsos réalisé en janvier dernier pour la Fédération des Ascenseurs, 79% des Français pensent qu’il est nécessaire que tous les immeubles de moins de 4 étages soient équipés d’un ascenseur.

Cela tombe bien : le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé, en septembre dernier, l’abaissement à 3 étages du seuil à partir duquel un immeuble neuf devra bientôt comporter obligatoirement un ascenseur. Jusqu’à aujourd’hui, l’installation d’un ascenseur dans une résidence collective neuve n’était obligatoire qu’à partir de 4 étages.

Quand l’ascenseur manque…

Le même sondage informe que l’ascenseur figure, pour les Français, parmi les 3 équipements qui facilitent le plus le maintien à domicile des personnes âgées – avec la salle de bains adaptée et les sanitaires accessibles. 33% des sondés le placent même en tête du trio.

Compte tenu du vieillissement de la population, l’installation d’un ascenseur dans un immeuble à construire de moins de 4 étages est considérée comme « importante » par 50% des personnes interrogées. Elle est jugée « essentielle » par 37% des sondés – 40% des 60 ans et plus, 41% des femmes et 38% des habitants en région parisienne.

L’absence d’ascenseur est perçue comme un manque surtout en cas de déplacement de charges occasionnelles (par 65% des répondants) ou quotidiennes (62%), et en cas d’accompagnement d’une personne âgée (58%), mais aussi en présence d’enfants en bas âge (49%), après un accident de la vie (41%) et même quotidiennement (33%). Les Français sont 58% à considérer la présence d’un ascenseur comme un critère décisif dans le choix d’un logement.

Néanmoins, 36% des personnes sondées déplorent le faible niveau de disponibilité de leur ascenseur, 41% son manque de confort, 44% son manque d’espace et 55% son manque d’esthétique. Les ascenseurs ont donc encore des efforts à faire pour combler les attentes des Français… Qui n’ont néanmoins jamais été aussi fortes !

Laurence Despins

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.