Les atouts de l’agriculture urbaine pour la ville de demain

L’agriculture urbaine enrichit les villes de ses fonctions sociales, environnementales, pédagogiques et nourricières. Autant d’atouts qui pourraient bien changer en profondeur nos cadres de vie citadins.

Agriculture urbaine, les atouts

Des jardins partagés aux productions maraîchères implantées sur des toitures de sièges sociaux, de la start-up Agricool à l’appel à projets des Parisculteurs, l’agriculture urbaine et périurbaine a aujourd’hui le vent en poupe. Elle doit son succès grandissant à ses multiples atouts face à la croissance urbaine.

Nourrir les citadins

L’agriculture urbaine et périurbaine entend atténuer la très forte dépendance de nos villes de chaînes alimentaires rallongées sous l’effet de la mondialisation. Par exemple, l’Île-de-France n’est autonome alimentairement que pour le blé et le sucre : elle ne répond qu’à 10% de ses besoins en légumes frais. L’objectif des initiatives est de reconnecter les citadins aux territoires ruraux limitrophes, au moyen de circuits courts, et de développer l’agriculture en milieu urbain, sous une forme traditionnelle (en pleine terre) ou avec des moyens « high-tech » (plantations hors-sol).

Restaurer des liens sociaux

Comme les premiers jardins ouvriers de la fin du 19e siècle, les projets actuels d’agriculture urbaine offrent souvent des terrains de socialisation, voire de réinsertion, et un sentiment d’appartenance à un territoire urbain. À Detroit, aux États-Unis, comme à Grande-Synthe, dans le département français du Nord, l’agriculture urbaine joue ainsi, depuis une quinzaine d’années, un rôle puissant dans le regain économique et la transition écologique de ces deux villes sinistrées de l’ère post-industrielle. Elle a également une vocation éducative, et elle crée des emplois.

Végétaliser les villes

L’agriculture urbaine a, enfin, pour atout de rendre les villes plus vertes. Elle améliore le cadre de vie et joue un rôle actif contre le réchauffement climatique et la préservation de la biodiversité. En plantant des arbres fruitiers plutôt que des arbres purement ornementaux, la ville de Berlin fait ainsi, depuis plusieurs années, l’expérience d’une végétalisation urbaine à la fois utile et agréable…

Étant donné le grand nombre de zones bétonnées et de friches industrielles à reverdir, le potentiel de l’agriculture urbaine est immense, et appelle celle-ci à modifier les paysages urbains en profondeur. La ville de demain ne devra-t-elle pas être verte si elle veut survivre ?

 

Laurence Despins

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 16.09.2020
  • 0

Une nouvelle future smart city au pied du mont Fuji au Japon

  À l’occasion du CES (Consumer Electronics Show), Akio Toyoda, président de Toyota Motor Corporation a dévoilé son projet grandiose de ville intelligente. Cette smart city, construite à partir de zéro et entièrement connectée permettra de tester les technologies d’intelligence artificielle, de robotique de service et de nouvelle mobilité. La construction de Woven City débutera

Lire la suite

  • 09.09.2020
  • 0

L’urbanisme tactique : une nouvelle orientation de la mobilité

Dans le contexte actuel de la crise sanitaire liée au COVID-19, les citoyens doivent respecter une distanciation physique, et ce, pour une durée indéterminée. De fait, un réaménagement rapide des espaces urbains apparaît comme nécessaire. L’urbanisme tactique est un concept récent, apparu il y a une quinzaine d’années. Il s’impose aujourd’hui comme la solution en

Lire la suite

  • 30.07.2020
  • 0

4 innovations écologiques pour sauver notre écosystème

  La communauté scientifique et les lanceurs d’alertes nous expliquent régulièrement pourquoi notre écosystème est à bout de souffle. Réchauffement climatique, déforestation, acidification des océans, surexploitation des ressources… la menace est réelle, mais il existe des moyens de l’affronter.   Créer des murailles vertes en Chine et au Sahara   Tout le monde connaît la

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.