Les 7 chiffres clés de l’ascenseur en 2019

En 7 chiffres clés, visualisez le secteur de l’ascenseur en France, mais aussi les perspectives offertes par un marché de la maintenance à fort potentiel.

Les chiffres 2019 du secteur de l'ascenseur en France

À l’occasion de la 9e Journée mondiale des mobilités et de l’accessibilité qui a eu lieu le 30 avril dernier, la Fédération des Ascenseurs a dévoilé les chiffres clés du secteur du mode de transport le plus utilisé en France.

100 millions : c’est le nombre de trajets effectués quotidiennement dans les 560 000 ascenseurs présents dans l’Hexagone.

2500 : c’est le nombre de recrutements estimé, en 2019, dans le secteur des ascenseurs. C’est autant qu’en 2018 et plus qu’en 2017, année où 2000 embauches ont été enregistrées. La maintenance est le domaine où les besoins sont les plus grands : les profils les plus recherchés sont les titulaires de la Mention Complémentaire « Technicien(ne) ascensoriste » qui requiert une année de formation après un Bac Professionnel.

650 : c’est, en kWh (kiloWatts heure), la consommation annuelle moyenne d’énergie des ascenseurs, élévateurs et escaliers mécaniques. C’est cinq fois moins que dans les années 60, grâce à des solutions et innovations améliorant la sobriété des appareils. La rénovation des anciens ascenseurs permet de diminuer de 65% leur consommation.

70% : c’est la part des copropriétés qui ont procédé à la mise aux normes de leurs ascenseurs, conformément à la loi SAE (Sécurité des Ascenseurs Existants). L’enjeu est important puisque ces travaux permettent de renforcer la sécurité des voyageurs et des agents de maintenance, tout en améliorant le confort et la fiabilité des appareils.

50% : c’est la part des ascenseurs de plus de 25 ans à être entretenus très attentivement et à bien fonctionner. La maintenance régulière et la rénovation des appareils constituent les conditions sine qua non d’une mobilité et d’une accessibilité efficaces et continues.

50 : c’est, en centimes, le coût par jour et par logement (de 70 m2 en moyenne) de l’entretien d’un ascenseur. Cet équipement représente l’un des postes de charges les plus bas d’un immeuble collectif, loin derrière l’eau froide et le chauffage.

6% : c’est la valorisation moyenne d’un logement en habitat collectif quand celui-ci se dote d’un ascenseur, pour une dépense estimée à 3% du coût de la construction. L’avantage d’équiper son immeuble d’un ascenseur ne se réduit donc pas à l’amélioration du confort et de l’accessibilité : le gain est aussi financier !

 

#ascenseur #elevate #chiffres #accessibilité #innovation #immobilier

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 11.06.2019
  • 0

Le service de maintenance prédictive MAX, également disponible sur les escaliers mécaniques

Avec plus de 130 000 installations connectées dans le monde à la mi-2019, l’innovation MAX by thyssenkrupp révolutionne le quotidien des usagers d’ascenseurs grâce à son système de maintenance prédictive. Désormais, cette innovation 3.0 atteint de nouveaux sommets en équipant les escaliers mécaniques. MAX s’adapte aux spécificités des escaliers mécaniques MAX de thyssenkrupp s’installe dans

Lire la suite

  • 07.06.2019
  • 0

Comment évolue le rôle des techniciens de maintenance avec la technologie MAX de thyssenkrupp Ascenseurs ?

Parce que nous entrons aujourd’hui dans une ère du bâtiment intelligent et connecté appelée « smart building », les ascenseurs thyssenkrupp dotés de la nouvelle technologie MAX ont également pris ce grand virage et font évoluer le métier des techniciens de maintenance. MAX, un soutien stratégique au quotidien pour les techniciens de maintenance Véritable technologie

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.