Le futur taxi volant d’Airbus, une innovation 100 % électrique

Vous l’avez rêvé, Airbus l’a fait ! Un taxi volant qui ne subirait plus les embouteillages et vous transporterait partout où vous le souhaitez : le CityAirbus !

Le taxi électrique volant, la solution face aux embouteillages

 

La congestion routière fait rage dans toutes les grandes métropoles. De fait, depuis plusieurs années, la bataille des véhicules volants est engagée. C’est à qui sortira le premier modèle de voiture volante.

Ce n’est plus de la science-fiction. Le groupe aérospatial français a déjà fait voler son premier prototype. Le CityAirbus est resté en vol stationnaire pendant cinq minutes à deux mètres au-dessus du sol. D’autres essais sont actuellement réalisés en Allemagne.

L’objectif ? Une sortie grand public en 2024. Airbus veut lancer son taxi pour les Jeux olympiques de 2024 qui se dérouleront en Île de France. Le groupe, en partenariat avec la RATP, la DGAC et la Région Île de France, a débuté une étude de faisabilité. Elle concerne un trajet entre Roissy-Disneyland Paris et Roissy-Saint-Denis.

La RATP évoque une intention de prix entre 1 € et 2 € au kilomètre. Et une promesse alléchante : faire 30 kilomètres en zone urbaine en 15 minutes et éviter les embouteillages. Et pour celles et ceux qui travaillent dans les plus hauts gratte-ciels parisiens ? Cette innovation permettrait de se garer… sur le toit de leur travail !

 

Un prototype de taxi presque abouti, encore en développement

 

Le premier essai de vol concluant du prototype CityAirbus a eu lieu en 2018. Mais de nombreuses phases de test sont encore prévues. Cet appareil, 100 % électrique est alimenté par des batteries. Selon Airbus, il est capable de transporter quatre passagers à 120 km/h. Toutefois, sa masse de 2,2 tonnes limite son autonomie à 15 minutes. De plus, c’est un appareil conséquent : 8 mètres de long sur 8 mètres de large.

Avant de pouvoir offrir des trajets urbains aériens, le groupe aéronautique devra donc travailler sur l’autonomie de son appareil. Acquérir les autorisations nécessaires devrait aussi prendre quelques années.

Le marché du transport est en pleine évolution. De plus en plus de prestataires prévoient d’utiliser une flotte de drones autonomes et écologiques. Boeing, lui aussi, développe son propre taxi volant. Le groupe américain estime que le vol autonome ouvre de nombreuses possibilités. En effet, le trafic dans les zones urbaines denses tend à se développer. On estime que 25 % des trajets domicile-travail mondiaux, sont supérieurs à 90 minutes. Imaginez le gain de temps que pourrait offrir un taxi volant autonome !

Un futur qui n’est déjà plus de la science-fiction ! Certains évoquent la mise en service de ces innovations automobiles d’ici 2021.

 

À quoi ressemble le City Airbus ?

 

Le futur du taxi selon Airbus a un design futuriste, presque minimaliste. Le cockpit est entièrement vitré et permettra de profiter d’une vue panoramique pendant le trajet. Un écran tactile affichant les informations de vols sera également disponible. Pour accéder au véhicule, une petite plateforme ou des escaliers seront probablement mis au point.

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 29.03.2021
  • 0

MAX dans les nouveaux ascenseurs et escaliers mécaniques : TK Elevator étend sa solution de maintenance prédictive MAX

Les villes à forte croissance et le nombre croissant de gratte-ciels nécessitent de toute urgence des solutions de transport fiables. Les ascenseurs et escaliers mécaniques connectés garantissent un mode de transport urbain plus efficace, plus fiable et plus rapide dans le monde entier. Les clients bénéficient des évolutions constantes que les ascenseurs et escaliers mécaniques

Lire la suite

  • 24.11.2020
  • 0

Le bâtiment, acteur phare de la transition écologique

Actuellement, les bâtiments émettent 20 % des gaz à effet de serre. Le secteur du bâtiment se place donc comme un des principaux acteurs de la transition écologique et énergétique. Pour lui permettre d’évoluer, il faut repenser les méthodes de construction.   Les bâtiments écologiques, la solution face à la pollution atmosphérique   Pour lutter

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.