Découvrez le Flying V, un projet d’avion du futur

Baptisé du même nom que la célèbre guitare électrique Gibson, cet avion futuriste pourrait devenir le standard du transport aérien grâce à son rendement énergétique. On parlerait d’une baisse de la consommation de carburant de 20 %.

L'avion du futur, le Flying V
© TUDelft

Un projet venu d’Allemagne

Tout a commencé lorsque Justus Benad, un étudiant en aéronautique de l’Université Technique de Berlin a imaginé cet avion futuriste long courrier, pensé pour être très économe en énergie. Conquise, l’université collabore ensuite avec des chercheurs néerlandais de l’Université de Delft pour développer le projet, soutenu par la compagnie KLM.

Le PDG de KLM Pieter Elbers a d’ailleurs déclaré « Ces dernières années, KLM est devenu un pionnier du développement durable dans l’industrie du transport aérien ». Il poursuit « Nous sommes fiers de notre relation de coopération progressive avec l’Université de Delft, qui cadre bien avec la stratégie de KLM et constitue une étape importante pour nous sur la voie du renforcement de l’aviation durable. » Un projet sérieux, qui pourrait totalement révolutionner l’aviation commerciale.

Une configuration unique pour cet avion du futur

L’avion en forme de V serait beaucoup plus léger que les avions actuels de la même taille. Selon CNN, il peut accueillir 314 passagers et les soutes à bagages sont situées dans les ailes de l’avion. C’est l’équivalent de la capacité de l’A350, qui a la même envergure.

Le Flying V a une forme aérodynamique, deux turboréacteurs à double flux situés sur l’appareil et un poids allégé. C’est précisément cette configuration qui permettrait à l’avion de réduire grandement sa consommation de kérosène.

Une commercialisation pour 2040 ?

Parce que les enjeux climatiques sont au cœur des débats, il s’agit d’imaginer un appareil qui limite son impact sur l’environnement. En effet, le chef de projet de l’Université de Delft explique « L’aviation contribue pour environ 2,5 % aux émissions mondiales de CO2 et l’industrie continue de croître. Nous devons donc vraiment envisager des avions plus durables », a-t-il déclaré à CNN.

Des tests sur un modèle réduit seront faits en septembre. De plus, une maquette de la cabine sera accessible au public à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol dès octobre pour les 100 ans de la compagnie KLM. Cet avion du futur devrait entrer en service entre 2040 et 2050.

 

#aviondufutur #transport #technologie

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 07.11.2019
  • 0

Un taxi volant lancé par la start-up allemande Volocopter

On pourrait croire qu’il sort tout droit d’un film de science-fiction. Et pourtant, ce taxi aérien est bien réel. À terme, cet engin pourrait révolutionner les déplacements dans les villes ralenties par la circulation. Un taxi volant électrique Développé par la start-up allemande Volocopter depuis 2011, le taxi volant à propulsion électrique baptisé « VoloCity » est

Lire la suite

  • 29.10.2019
  • 0

Blockchain : quelle est cette technologie qui pourrait davantage développer les smart cities ?

Les villes intelligentes de demain ou « smart cities » vont voir se développer un besoin important de confiance dans le numérique. Connaissez-vous la blockchain ? Une technologie qui pourrait révolutionner les usages, mais aussi participer à cette confiance. La blockchain, c’est quoi ? La blockchain, appelée aussi « chaîne de blocs » est une technologie de

Lire la suite

  • 21.10.2019
  • 0

MAX, La révolution de la maintenance prédictive

MAX est la première solution de maintenance prédictive d’ascenseurs en temps réel, basée sur la technologie Cloud. La maintenance prédictive permet d’améliorer le taux de rendement global d’un équipement, de réduire les coûts de réparation et d’intervention, d’améliorer la qualité des produits et des services. L’anticipation : au coeur de l’innovation technologique MAX Grâce à la

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.