Trottinettes électriques : les règles de conduite de la loi Mobilités

Découvrez les règles de conduite imposées par la loi Mobilités aux utilisateurs des trottinettes électriques et autres « engins de déplacement personnel » motorisés.

Trottinettes électriques et loi mobilités

La loi Mobilités, adoptée le 18 juin par l’Assemblée nationale, doit entrer en application en septembre prochain. Elle imposera, entre autres, de nouvelles règles de conduite aux adeptes des nouveaux modes de transport en libre accès, en particulier aux utilisateurs de trottinettes électriques, monoroues, hoverboards et gyropodes. Objectif : imposer des règles de civisme afin d’améliorer la sécurité sur la voie publique, en réaction à un nombre grandissant d’accidents graves, voire mortels, qui impliquent, depuis une dizaine de mois, des utilisateurs de ces « engins de déplacement personnel » (EDP) motorisés.

Règles de circulation
Contrairement aux EDP non motorisés qui sont assimilés à des piétons, les trottinettes et autres engins électriques n’auront pas le droit de circuler sur les trottoirs, sauf autorisation explicite de la mairie concernée. L’amende pour non-respect de cette disposition s’élèvera à 135 €. Les trottinettes auront pour obligation d’emprunter les pistes cyclables ou, en l’absence de celles-ci, les routes limitées à 50 km/h. Sur les trottoirs et dans les immeubles, les trottinettes devront être tenues à la main, moteur coupé. Aucun passager ne sera autorisé. Toute infraction à ces règles de circulation sera sanctionnée par une amende de 35 €.

Limitation de vitesse
Les trottinettes électriques ne devront pas rouler à plus de 20 km/h, sous peine d’une amende de… 1500 € ! Les engins devront être bridés de manière à ne pas pouvoir excéder cette vitesse.

Règles de stationnement
La loi indique que le stationnement sur les trottoirs sera « encadré ». Il ne sera donc pas forcément interdit, comme c’est le cas aujourd’hui à Paris, mais soumis à des règles instaurées par les mairies.

Les équipements obligatoires
Les trottinettes devront obligatoirement être dotées (en plus des freins !) d’un avertisseur sonore, de feux avant et arrière et de dispositifs rétro-réfléchissants. L’usager devra porter un gilet réfléchissant s’il circule de nuit. Les écouteurs et casques audio seront strictement interdits, mais le port du casque ne sera pas obligatoire.

Âge minimum
Le transport en trottinette électrique sera interdit sur la voie publique aux enfants de moins de 12 ans.

 

Laurence Despins

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 12.11.2019
  • 0

Google Maps propose désormais le covoiturage et les vélos en libre-service dans ses itinéraires

De nouvelles options arrivent sur Google Maps ! Toujours dans l’objectif d’optimiser les trajets, l’application prend désormais en compte les solutions de transport partagé. Google Maps, du premier au dernier kilomètre C’est le message que veut faire passer Google Maps à ses utilisateurs. La plus populaire des applications de géolocalisation a décidé d’ajouter de nouveaux moyens

Lire la suite

  • 19.09.2019
  • 0

La Pyramide du Louvre : retour sur son histoire et anecdotes

À l’occasion des journées du patrimoine, c’est le moment de partager quelques anecdotes sur la Pyramide du Louvre, l’un des monuments les plus symboliques de Paris qui fête cette année ses trente ans. Une construction controversée Inaugurée le 1er avril 1989, la pyramide est commandée par François Mitterrand en 1983, avec comme objectif de moderniser

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.