Trottinettes électriques : les règles de conduite de la loi Mobilités

Découvrez les règles de conduite imposées par la loi Mobilités aux utilisateurs des trottinettes électriques et autres « engins de déplacement personnel » motorisés.

Trottinettes électriques et loi mobilités

La loi Mobilités, adoptée le 18 juin par l’Assemblée nationale, doit entrer en application en septembre prochain. Elle imposera, entre autres, de nouvelles règles de conduite aux adeptes des nouveaux modes de transport en libre accès, en particulier aux utilisateurs de trottinettes électriques, monoroues, hoverboards et gyropodes. Objectif : imposer des règles de civisme afin d’améliorer la sécurité sur la voie publique, en réaction à un nombre grandissant d’accidents graves, voire mortels, qui impliquent, depuis une dizaine de mois, des utilisateurs de ces « engins de déplacement personnel » (EDP) motorisés.

Règles de circulation
Contrairement aux EDP non motorisés qui sont assimilés à des piétons, les trottinettes et autres engins électriques n’auront pas le droit de circuler sur les trottoirs, sauf autorisation explicite de la mairie concernée. L’amende pour non-respect de cette disposition s’élèvera à 135 €. Les trottinettes auront pour obligation d’emprunter les pistes cyclables ou, en l’absence de celles-ci, les routes limitées à 50 km/h. Sur les trottoirs et dans les immeubles, les trottinettes devront être tenues à la main, moteur coupé. Aucun passager ne sera autorisé. Toute infraction à ces règles de circulation sera sanctionnée par une amende de 35 €.

Limitation de vitesse
Les trottinettes électriques ne devront pas rouler à plus de 20 km/h, sous peine d’une amende de… 1500 € ! Les engins devront être bridés de manière à ne pas pouvoir excéder cette vitesse.

Règles de stationnement
La loi indique que le stationnement sur les trottoirs sera « encadré ». Il ne sera donc pas forcément interdit, comme c’est le cas aujourd’hui à Paris, mais soumis à des règles instaurées par les mairies.

Les équipements obligatoires
Les trottinettes devront obligatoirement être dotées (en plus des freins !) d’un avertisseur sonore, de feux avant et arrière et de dispositifs rétro-réfléchissants. L’usager devra porter un gilet réfléchissant s’il circule de nuit. Les écouteurs et casques audio seront strictement interdits, mais le port du casque ne sera pas obligatoire.

Âge minimum
Le transport en trottinette électrique sera interdit sur la voie publique aux enfants de moins de 12 ans.

 

Laurence Despins

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 14.01.2021
  • 0

Mobilité urbaine et transports : deux axes complémentaires, mais différents

Mobilité et transport sont souvent considérés comme deux synonymes en matière de politique urbaine. Cependant, le développement de nos métropoles démontre qu’il s’agit d’une conception trop étriquée. Pour répondre aux enjeux de nos villes modernes, il faut repenser la question de la mobilité en y incluant notamment les nouveaux modes de transport, des besoins en

Lire la suite

  • 05.01.2021
  • 0

7 bonnes raisons de devenir écolo !

Des hivers et des étés de plus en plus chauds, des rivières asséchées, des milliers d’espèces disparues, l’acidification des océans, des déchets partout… Il est temps de changer nos habitudes ! Chacun, à son échelle, a un impact climatique.   Le dérèglement climatique et ses conséquences s’intensifient Depuis une vingtaine d’années, les inondations spectaculaires, les

Lire la suite

  • 26.11.2020
  • 0

Des solutions existent face à la pollution plastique des océans

L’accumulation des déchets plastique dans les océans est telle qu’il existe aujourd’hui un « 7ème continent ». Bien que l’innovation technique nous permette dorénavant de lutter contre ce fléau, tous les scientifiques sont unanimes : la meilleure réponse ne consiste pas à filtrer la mer, mais à changer nos comportements.     La pollution plastique

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.