Sécurité : pourquoi on ne se coince plus les doigts dans les portes d’ascenseurs

Non, on ne peut pas se retrouver coincé par des portes d’ascenseur qui se referment sur soi, ni même être heurté violemment par l’une d’elles. Voici pourquoi.

Peut-on rester coincé entre 2 portes ?

Les portes des cabines des ascenseurs neufs sont équipées d’un rideau vertical de cellules infrarouges qui détectent la présence d’un objet ou d’une personne dans le passage. Dès que l’un des faisceaux est coupé par un obstacle, même si celui-ci ne mesure que 50 mm de diamètre, l’opérateur des portes reçoit automatiquement l’ordre de les rouvrir.

Les portes palières, qui ne comportent ni moteur ni capteur sont, elles, commandées et entraînées directement par l’ouverture des portes de la cabine.

Ces cellules couvrent une zone commençant au minimum à 25 mm du sol et qui s’étend jusqu’à 1,60 m de hauteur, pour une sécurité bien supérieure aux dispositifs plus anciens, limités à une seule cellule infrarouge installée à quelque 30 cm du sol.

De plus, l’énergie cinétique des portes ne doit pas dépasser, selon la norme, 10 joules (une lampe de 100 watts consomme 10 joules par secondes ; c’est l’équivalent de 13 chevaux vapeurs), ce qui évite toute fermeture violente des portes.

Enfin, l’ascenseur détecte toute défaillance partielle ou totale du rideau de cellules : un signal sonore indique alors automatiquement la fermeture des portes, et la force cinétique des portes est limitée à 4 joules maximum afin d’éviter les risques de bobos…

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 26.11.2020
  • 0

Des solutions existent face à la pollution plastique des océans

L’accumulation des déchets plastique dans les océans est telle qu’il existe aujourd’hui un « 7ème continent ». Bien que l’innovation technique nous permette dorénavant de lutter contre ce fléau, tous les scientifiques sont unanimes : la meilleure réponse ne consiste pas à filtrer la mer, mais à changer nos comportements.     La pollution plastique

Lire la suite

  • 11.11.2020
  • 0

Innovation énergie solaire : bientôt, nos fenêtres produiront de l’électricité

Le silicium, utilisé pour fabriquer les cellules photovoltaïques conventionnelles, est opaque. C’est pour cette raison que nous n’avons pas encore de fenêtres photovoltaïques. Mais des physiciens sud-coréens ont eu une idée brillante. Pourquoi ne pas percer des trous dans les cellules photovoltaïques, tout simplement ?     Les nouvelles cellules photovoltaïques « transparentes »  

Lire la suite

  • 16.09.2020
  • 0

Comment la biométrie s’installe-t-elle chez nous ?

  La technologie biométrique est passée de la science-fiction dans notre quotidien. Mais qu’est la biométrie ? Comment s’installe-t-elle chez nous ? Quels en sont les dangers ? Zoom sur une technologie du futur qui pourrait bien devenir aussi banale que les smartphones.   La biométrie, c’est quoi ? Il existe deux définitions de la

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.