Qu’est-ce que la PropTech et comment réinvente-elle l’habitat ?

On en entend parler de plus en plus… La PropTech arrive et va révolutionner le secteur de l’immobilier. Mais comment peut-on la définir et quels seront les impacts de son arrivée ?

Proptech thyssenkrupp Ascenseurs

PropTech, une définition

Le terme PropTech est en fait la contraction des mots anglais « property » et « technology ». On peut la définir comme « une vague d’entreprises qui passent par la technologie pour améliorer ou réinventer les services proposés par les acteurs de l’industrie immobilière, à savoir la transaction, la location, la construction, la gestion des actifs, etc. » (source : journaldunet.fr). Selon le site frenchproptech.fr, le montant des fonds investis dans les start-up de la PropTech dans le monde est passé de 400 millions à 20 milliards d’euros. En France, c’est plus de 400 start-up créées en 3 ans et 204 millions d’euros investis dans les start-up en 2018.

Quand les start-up réinventent l’habitat

Le pionnier du secteur, à savoir Airbnb, est maintenant là depuis 11 années, et depuis les start-up prospèrent dans l’écosystème de l’habitat. Ce secteur représente d’ailleurs la source numéro un des dépenses des européens. La PropTech rend l’habitat plus économe, connecté et plus sûr. De plus, un grand nombre de start-up participent à une gestion plus simple des biens immobiliers grâce à la technologie. Ainsi, on retrouve des technologies telles que les thermostats communicants (Google), des solutions de commercialisation pour mieux vendre, louer ou acheter son bien immobilier (SeLoger, Opendoor) des solutions d’isolation ou de logements modulaires, des solutions de mise en relation pour de l’aide aux travaux (Allovoisins, MesDépanneurs), ou encore plus récemment des solutions de sous-location et de co-living (Welive par Wework).

Quels impacts pour le secteur immobilier ?

Avec l’essor de la PropTech, c’est un grand nombre de métiers de l’immobilier qui sont amenés à évoluer dans les prochaines années. C’est le cas principalement de la gestion locative, de la transaction et de la promotion immobilière. Mais qui dit évolution des métiers, dit également nouveaux métiers. En effet, des métiers apparaissent dans la data, la commercialisation de solutions connectées, le home staging, la réalité augmentée ou encore la gestion de nouveaux espaces (coworking, coliving). On distingue alors les start-up qui viennent en soutien avec des outils innovants et celles qui « remplacent » les professionnels.

En résumé, la PropTech, c’est une vision novatrice du marché de l’immobilier, désirant fluidifier les process grâce à la mobilité et à la technologie. Et vous, qu’en pensez-vous ?

#proptech #technologie #innovation #tkEFrance

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 14.01.2021
  • 0

Mobilité urbaine et transports : deux axes complémentaires, mais différents

Mobilité et transport sont souvent considérés comme deux synonymes en matière de politique urbaine. Cependant, le développement de nos métropoles démontre qu’il s’agit d’une conception trop étriquée. Pour répondre aux enjeux de nos villes modernes, il faut repenser la question de la mobilité en y incluant notamment les nouveaux modes de transport, des besoins en

Lire la suite

  • 05.01.2021
  • 0

7 bonnes raisons de devenir écolo !

Des hivers et des étés de plus en plus chauds, des rivières asséchées, des milliers d’espèces disparues, l’acidification des océans, des déchets partout… Il est temps de changer nos habitudes ! Chacun, à son échelle, a un impact climatique.   Le dérèglement climatique et ses conséquences s’intensifient Depuis une vingtaine d’années, les inondations spectaculaires, les

Lire la suite

  • 26.11.2020
  • 0

Des solutions existent face à la pollution plastique des océans

L’accumulation des déchets plastique dans les océans est telle qu’il existe aujourd’hui un « 7ème continent ». Bien que l’innovation technique nous permette dorénavant de lutter contre ce fléau, tous les scientifiques sont unanimes : la meilleure réponse ne consiste pas à filtrer la mer, mais à changer nos comportements.     La pollution plastique

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.