L’escalator a 125 ans !

Conçu il y a 125 ans, l’escalier mécanique fait partie de notre quotidien. Focus sur les spécimens les plus remarquables du monde.

L’escalator a 125 ans !

L’escalator fête, cette année, son cent vingt-cinquième anniversaire : le tout premier modèle d’escalier mécanique a vu le jour à New York – plus précisément à Coney Island – le 16 janvier 1893.

Utilisé aujourd’hui presque tous les jours par les citadins, dans les grands magasins et dans les centres commerciaux, dans les gares, les aéroports et les métros, jusque dans certaines tours de bureaux, il fait désormais partie intégrante du paysage urbain. Son intérêt pour la fluidité de la circulation en ville reste incontesté, tant il nous fait gagner du temps et économise notre énergie. Le plus long du monde, dans le métro de Moscou, s’étend sur 53,68 mètres.

Le plus court modèle proposé par thyssenkrupp Ascenseurs, destiné à franchir trois ou quatre marches, ne mesure que 89 cm.

Habillés, sous-marins ou mobiles

Le plus beau spécimen d’escalier mécanique est, sans doute, celui du grand magasin Harrod’s à Londres, revêtu d’un habillage de style Art Nouveau.

Autres modèles remarquables, deux escalators signés thyssenkrupp Ascenseurs, au sein de l’Aquarium océanique de Shanghai, permettent de traverser un tunnel transparent sous l’eau et de s’immerger ainsi presque intégralement dans le monde sous-marin. Mais les escalators les plus étonnants sont, sans doute, ceux que l’on déplace vers l’avion pour aider les voyageurs à embarquer et à débarquer du cockpit. Ce premier type d’escalator mobile a été conçu en 1983 par thyssenkrupp pour le président de l’URSS Konstantin Tchernenko.

Laurence Despins

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.