Le Pater Noster, premier ascenseur « en continu »

Du « Pater Noster » inventé au 19e siècle au « MULTI » créé en 2016, découvrez l’histoire de l’ascenseur continu, moyen de transport ingénieux et innovant.

Afin de transporter un maximum de personnes dans un minimum de temps, l’idée d’un modèle d’ascenseur « continu » est née dès la deuxième moitié du 19e siècle, quarante ans après l’apparition des tout premiers ascenseurs à traction motorisée.

Nommé « Pater Noster » en référence à un chapelet défilant sans discontinuer, ce type d’appareil se composait de plusieurs cabines sans portes qui se succédaient à la chaîne, à petite vitesse, dans deux gaines contiguës formant une boucle.

Les passagers montaient et descendaient de la cabine en fonction de leur choix de direction sans que celle-ci marque l’arrêt. Quand elles parvenaient au sommet de la boucle, les cabines redescendaient, un peu comme dans une grande roue, et reprenaient leur ascension après avoir atteint le niveau le plus bas.

Le Pater Noster, premier ascenseur « en continu »
Le Pater Noster, premier ascenseur « en continu »

Fluidifier et réduire les temps d’attente

Le tout premier « Pater Noster » a été mis en service en 1876, au General Post Office à Londres. Quasi inconnu en France, il s’est popularisé en Allemagne et dans toute l’Europe de l’Est au cours du 20e siècle. Plusieurs modèles anciens y sont encore en service, en majorité dans des bâtiments administratifs. Certains sont préservés comme des monuments historiques…

Néanmoins, ces appareils ont toujours présenté l’inconvénient d’être à l’origine de graves accidents, au point que le nom « Pater Noster » a fini par évoquer la prière à formuler avant de les emprunter ! Leur intérêt s’est affaibli en raison des progrès techniques qui ont permis aux ascenseurs classiques d’accélérer considérablement leur vitesse.

L’idée de l’ascenseur continu n’en demeure pas moins pertinente, aujourd’hui, par sa capacité à fluidifier la circulation des personnes et à diminuer les temps d’attente. Mis au point en 2016 par thyssenkrupp Ascenseurs, l’ascenseur « MULTI» est, en quelque sorte, l’héritier moderne et sécurisé du « Pater Noster ».

Fonctionnant à l’énergie magnétique, sans câble, sans contrepoids, le « MULTI» circule en boucle, à la verticale mais aussi à l’horizontale, et réduit les temps d’attente à seulement 15 à 30 secondes. Ses cabines sont fermées et répondent à toutes les normes de sécurité actuelles. Réunissant les avantages des appareils classiques et continus, ce sera à coup sûr l’ascenseur du futur.

Laurence Despins

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 14.01.2021
  • 0

Mobilité urbaine et transports : deux axes complémentaires, mais différents

Mobilité et transport sont souvent considérés comme deux synonymes en matière de politique urbaine. Cependant, le développement de nos métropoles démontre qu’il s’agit d’une conception trop étriquée. Pour répondre aux enjeux de nos villes modernes, il faut repenser la question de la mobilité en y incluant notamment les nouveaux modes de transport, des besoins en

Lire la suite

  • 05.01.2021
  • 0

7 bonnes raisons de devenir écolo !

Des hivers et des étés de plus en plus chauds, des rivières asséchées, des milliers d’espèces disparues, l’acidification des océans, des déchets partout… Il est temps de changer nos habitudes ! Chacun, à son échelle, a un impact climatique.   Le dérèglement climatique et ses conséquences s’intensifient Depuis une vingtaine d’années, les inondations spectaculaires, les

Lire la suite

  • 26.11.2020
  • 0

Des solutions existent face à la pollution plastique des océans

L’accumulation des déchets plastique dans les océans est telle qu’il existe aujourd’hui un « 7ème continent ». Bien que l’innovation technique nous permette dorénavant de lutter contre ce fléau, tous les scientifiques sont unanimes : la meilleure réponse ne consiste pas à filtrer la mer, mais à changer nos comportements.     La pollution plastique

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.