L’aventure de l’ascenseur

Ou comment une simple plateforme mobile s’est imposée comme l’un des symboles du monde moderne ?

S’il fut un temps, lointain, où les villes étaient extrêmement rares, elles sont aujourd’hui partout. Minuscules autrefois, elles sont désormais de toutes tailles, des petites agglomérations aux mégapoles.

Le monde moderne est indissociable des vastes centres urbains et des immeubles de grande hauteur qui les composent. Mais ces immenses bâtiments n’ont pu voir le jour que grâce à plusieurs innovations majeures.

Parmi celles-ci, il en est une qui se distingue, et pas uniquement parce qu’elle relève un défi pratique : moyen idéal de rassembler les gens, l’ascenseur symbolise un besoin humain fondamental.

Un voyage en tapis volant

Le besoin le plus évident auquel répond l’ascenseur est celui de la connectivité, ou mobilité.
Les inventions antérieures issues de la révolution industrielle ont facilité le déplacement vertical des personnes et des marchandises, mais les ascenseurs n’ont pas été considérés comme des machines sûres avant l’exposition universelle de New York au Crystal Palace en 1853-1854.

C’est à cette occasion qu’Elisha Graves Otis a dévoilé son frein de sécurité, à travers une mise en scène mémorable. Une fois la plateforme sur laquelle il se tenait élevée à une hauteur de 10 mètres, son assistant a sectionné le câble la retenant. Malgré cela, la plateforme n’est pas venue s’écraser au sol, et l’inventeur a alors lancé à la foule stupéfaite : « Aucun danger ! »

La sécurité des ascenseurs étant dorénavant assurée, une nouvelle ère a débuté pour les bâtiments, les villes et la civilisation. Le tout premier ascenseur de passagers a ainsi été installé trois ans plus tard dans un immeuble de cinq étages de New York : le début d’une longue aventure.

Aujourd’hui, les ascenseurs sont le moyen de transport mécanique le plus sûr au monde.

La création d’un lien social

Les ascenseurs ont subitement multiplié les possibilités de déplacement. La plupart du temps, les gens les empruntaient pour rentrer chez eux, faire leurs achats, aller travailler, se rendre dans un club, un restaurant ou une salle de spectacle. La connectivité permet de relier des lieux mais aussi et surtout des personnes.

Les interactions sociales sont rapidement devenues un élément clé de l’aventure de l’ascenseur. Grâce aux ascenseurs, des nouveaux lieux de rencontre sont nés : les bâtiments ont gagné en hauteur, amplifiant ainsi l’espace exploitable.

La curiosité à tous les niveaux

L’ascenseur ne se contente pas de transporter des passagers. Il éveille aussi la curiosité en révélant de nouvelles perspectives à mesure qu’il s’élève dans les étages. De nouvelles questions se profilent alors concernant l’augmentation de la capacité, l’accroissement des performances énergétiques, les économies potentielles ou encore les possibilités de personnalisation.

Avec un ascenseur, la curiosité est toujours du voyage. En 1979, par exemple, c’est elle qui a poussé les ingénieurs à se demander si la technologie des microprocesseurs, révolutionnaire à l’époque, pouvait s’appliquer aux ascenseurs. Et c’était bien le cas, rendant ainsi la présence des opérateurs superflue, puisque n’importe qui pouvait les remplacer.

D’autres perfectionnements sont apparus en 1996, à l’image du pré-regroupement automatique des passagers par destination afin de limiter leurs temps d’attente et d’améliorer leur expérience. Des évolutions que l’on ne doit qu’à la curiosité.

L’innovation en marche

La curiosité s’accompagne toujours de créativité, car poser des questions implique de chercher des réponses. L’innovation consiste parfois à découvrir quelque chose, mais le plus souvent, il s’agit simplement de recombiner des éléments technologiques existants de manière originale.

Rien d’étrange en ce sens à vouloir faire cohabiter deux cabines indépendantes dans une même gaine, ce qui a pourtant été une étape majeure dans l’aventure de l’ascenseur. TWIN, le premier ascenseur multi-cabine moderne, date de 2002. Cette solution a accru de 40 % la capacité de chaque gaine d’ascenseur.

Dévoilé en 1868, le paternoster exploitait lui aussi plusieurs cabines. Ces dernières, qui étaient ouvertes, circulaient lentement au sein d’une boucle continue, permettant aux passagers d’y monter et d’en descendre à leur guise. Un système inventif, même si la plupart des gens apprécient que leur cabine dispose d’une porte.

Ayant transposé ce concept de boucle à la technologie de lévitation magnétique, le MULTI permet le déplacement simultané de plusieurs cabines sur le plan vertical et horizontal, et ce, en toute sécurité. Les répercussions architecturales de cet ascenseur sans câbles, présenté en 2017, n’en sont qu’à leurs prémices. Un ascenseur laisse toujours de la place à la créativité !

Histoire de l’ascenseur

 

Histoire de l’ascenseur

 

L’innovation en marche

Un concentré d’innovations urbaines

À l’instar d’une ville, un ascenseur rassemble, au sein d’un espace défini, plusieurs éléments qui interagissent et s’influencent mutuellement pour former un nouveau tout. Connectivité, communauté, curiosité et créativité s’entremêlent ainsi, créant d’étonnants effets qui perdurent.

L’efficacité énergétique en est l’une des conséquences. Un bilan énergétique nul, par exemple, signifie que l’ascenseur génère suffisamment d’énergie pour couvrir sa propre consommation.

Plus impressionnant encore, les ascenseurs à bilan énergétique positif en produisent plus qu’ils n’en utilisent !

À l’heure du numérique, l’ascenseur élève les aspirations humaines vers de nouveaux sommets. La première solution de maintenance prédictive en temps réel basée sur le cloud remonte à 2015. MAX exploite la technologie de I’Internet des objets pour raccourcir les immobilisations et les délais.

Le développement de l’ascenseur comme moyen de transport fiable a ouvert le ciel à l’expansion urbaine. Le système MULTI autorise à présent les connexions horizontales entre gratte-ciel, repoussant les limites en termes de conception des villes.

Un rêve à portée de main

Le rêve représente la dernière composante, et non des moindres, de l’aventure de l’ascenseur.

De l’étrange petite boîte ou plateforme de ses débuts, l’ascenseur s’est métamorphosé au fil des décennies en un fier vaisseau, alimenté par l’énergie de l’imagination humaine.

En quoi les ascenseurs sont-ils importants ?

Ils élèvent la civilisation humaine, suscitant et portant les rêves d’aujourd’hui vers d’autres cimes : les villes de demain, qui sont encore à inventer et à construire.

En d’autres termes, ils façonnent notre histoire, et nous faisons tous partie de la leur. Montez, l’aventure ne fait que commencer !

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.