Nantes, nouvelle capitale européenne de l’innovation

Fin septembre, la ville de Nantes a été sacrée capitale européenne de l’innovation. Elle faisait partie des six finalistes en lice pour décrocher ce prix décerné par la Commission européenne.

Nantes capitale européenne de l'innovation

Un titre mis en jeu depuis 2014

Au total, ce n’est pas moins de vingt-sept villes de seize pays qui ont candidaté pour tenter de décrocher ce titre, ouvert aux villes de plus de 100 000 habitants des États membres de l’UE. Parmi les six finalistes, on pouvait ainsi retrouver les villes de Bristol (Angleterre), Glasgow (Ecosse), Anvers (Belgique), Rotterdam (Pays-Bas) ou encore Espoo (Finlande). Nantes succède à la ville d’Athènes qui avait remporté le titre l’an dernier ainsi qu’à Paris, sacrée vainqueure en 2017.

Nantes et ses projets innovants

Rappelons que ce titre est spécialement attribué à une ville pour « sa capacité à exploiter l’innovation pour améliorer la vie de ses citoyens ». Nantes et son île, en pleine métamorphose urbaine depuis 20 ans, continue sur sa lancée avec des projets de plus en plus innovants. Tout d’abord, la Commission a souligné « la communauté florissante de jeunes pousses et d’entreprises numériques qui contribue à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques publiques » grâce à son programme Nantes Capitale French Tech.

Ensuite, la ville met en place de « grands débats » avec les citoyens sur différentes thématiques comme la transition énergétique. Une ancienne école des beaux-arts a d’ailleurs été réinventée en pôle de sensibilisation au zéro déchet et une chapelle désaffectée a été transformée en champignonnière urbaine. Un dispositif baptisé « Nantes City Lab » a également été créé pour tester de nouvelles solutions innovantes. Enfin des dispositifs tels que Les Ecossolies et MySmartLife existent, le premier pour le soutien à l’économie circulaire, le deuxième pour mettre en place des solutions innovantes dans le cadre des transitions urbaines.

L’inauguration du e-busways

Au lendemain de la remise du titre, Nantes inaugurait ses e-busways, un bus 100 % électrique, long de 24 mètres et d’une capacité de 150 places. Sa particularité ? Ses batteries se rechargent en quelques secondes ! Une première mondiale, qui confirme l’engagement de la ville dans sa transition énergétique. Par ailleurs, Nantes a reçu en récompense un chèque de 1 million d’euros, de la part du programme de recherche et d’innovation de l’Union européenne, de quoi continuer à financer les projets innovants sur le territoire.

 

#innovation #smartcity #technologie #tkEFrance

 

 

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 06.02.2020
  • 0

Lille, Capitale Mondiale du Design pour l’année 2020

2020 marquera une année riche en projets et événements pour la ville de Lille. En effet, elle est la première métropole française à devenir Capitale Mondiale du Design. Que signifie « Capitale Mondiale du Design » ? Après Turin, Séoul, Helsinki, le Cap, Taipei et Mexico, c’est au tour de la Métropole Européenne de Lille de devenir la

Lire la suite

  • 09.01.2020
  • 0

Rennes déploie son propre réseau IoT

La ville de Rennes équipe toutes ses communes voisines d’un réseau IoT indépendant, pour limiter les coûts de déploiement de sa « ville intelligente ». Qu’est-ce que le réseau IoT ? Le réseau IoT permet de connecter un très grand nombre d’équipements publics dans le but de collecter des données et ainsi optimiser les process du

Lire la suite

  • 29.11.2019
  • 0

À Paris, le ticket de métro disponible sur mobile

Cela devient enfin une réalité en Ile-de-France ! Il est désormais possible de payer et présenter le Pass Navigo ou le ticket de métro parisien via une application mobile. Un ticket de métro dématérialisé Jusqu’à récemment en test avec Navigo Lab, ce système bascule sur l’application Via Navigo, accessible au grand public depuis le 25 septembre

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.