Deux tours en bois à Bordeaux

À Bordeaux, deux édifices en bois de 50 mètres de haut doivent sortir de terre. Une architecture d’avenir.

La première, « Hyperion », signée par l’architecte Jean-Paul Viguier

Une nouvelle gestion de la ville

Le bois a le vent en poupe. Depuis plusieurs années déjà, la construction de maisons individuelles utilise ce matériau. En revanche, c’est beaucoup plus rare pour l’édification de bâtiments à usage collectif. Et pourtant, elle se développe, comme en témoignent les projets de deux tours en bois de 57 mètres de haut qui doivent sortir de terre prochainement à Bordeaux.
La première, « Hyperion », signée par l’architecte Jean-Paul Viguier, comprend une tour qui abritera 98 logements (dont 63 sociaux).

La tour est accompagnée de trois immeubles de logements, un immeuble de bureaux et un parc de stationnement. La deuxième, « Silva », dessinée par le Studio Bellecour et Art&Build, accueillera des appartements sur 18 étages. Une trentaine d’autres immeubles intégrant une structure en bois sont programmés en France. En septembre 2017, a eu lieu Woodrise, le premier Congrès mondial des immeubles en bois de moyenne et grande hauteur… À Bordeaux.

Laurence Despins

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 14.09.2020
  • 0

À Paris, découvrez les gratte-ciels de plus de 100 mètres de haut qui sortiront bientôt de terre

En France, et surtout à Paris, le foncier est chaque jour plus cher. Pour lutter contre l’étalement urbain (et l’explosion des prix), les promoteurs immobiliers présentent aujourd’hui les immeubles et tours de grande envergure comme la solution. Pourtant, Paris n’est pas une ville connue pour ses hauts gratte-ciels. Mais cela pourrait devenir d’actualité. En effet,

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.