Cathédrale Notre-Dame de Paris : un projet de loi pour sa restauration

Plus de 4 mois après le terrible incendie de la Cathédrale Notre-Dame, l’Assemblée nationale a définitivement adopté le 16 juillet le projet de loi sur sa restauration et sa conservation.

Cathédrale Notre-Dame de Paris

Cathédrale Notre-Dame : le projet de loi

La restauration de la cathédrale a suscité beaucoup de débats ces dernières semaines. Ainsi, la loi adoptée ce 16 juillet nous éclaire sur les actions qui seront menées dans les prochains mois. Cette loi permet la mise en place d’un dispositif exceptionnel afin de réussir la restauration et met l’accent notamment sur la collecte des dons faits par les particuliers. « Pour nous montrer à la hauteur de l’élan de générosité, pour accueillir, accompagner et encourager les dons, nous avions besoin de ce projet de loi », a déclaré Franck Riester, le ministre de la Culture.

Ce projet accorde aux particuliers une déduction fiscale de 75 % (dans le cadre de la souscription nationale jusqu’au 31 décembre 2019 et dans la limite d’un don de 1 000 euros) contre habituellement 66 %. En plus de la réalisation des travaux et du financement du mobilier, ces dons serviront aussi « à la formation initiale et continue de professionnels disposant de compétences particulières, qui seront requises pour ces travaux » a-t-il poursuivi.

L’heure est encore à la sécurisation

Afin de commencer ce chantier exceptionnel en toute sécurité, il est encore nécessaire de procéder à la sécurisation des lieux.

Ainsi, Philippe Villeneuve, l’architecte en chef en charge de Notre-Dame de Paris, explique que vingt-huit cintres en bois sont installés pour consolider les arcs-boutants. Aussi, les gravats sont récupérés et analysés par les services scientifiques du ministère de la Culture, permettant de mieux connaître l’histoire de la cathédrale. Reste encore le problème du plomb : « On sait qu’il y a encore des taux de plomb au-dessus des normes acceptables sur le parvis, c’est pour cela qu’il est toujours fermé de façon très large au public », explique le ministre.

La question architecturale en suspend

C’est une zone d’ombre qui n’est pas encore tranchée. Comment sera restaurée la cathédrale ? Alors que certains souhaitent une reconstruction à l’identique, d’autres ont fait part de leur envie d’une restauration plus contemporaine. En effet, dès le lendemain du drame, beaucoup de projets ont été dévoilés sur les réseaux sociaux par des architectes et designers. Des idées aussi atypiques les unes que les autres ont fusé : jardin suspendu, toit en verre, vitraux… Et qu’en est-il de la flèche ? Pour l’instant, rien n’est acté, mais le ministre de la Culture promet un débat patrimonial avec les français.

 

#architecture #cathédralenotredame #paris #restauration

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 17.09.2019
  • 0

À Paris, le futur quartier de Maine-Montparnasse dévoilé

À la fin de l’année 2018, une consultation internationale d’urbanisme avait été lancée pour réaménager le site Maine-Montparnasse. Le 11 juillet 2019, la Ville de Paris a présenté officiellement le projet retenu. Découvrons dès à présent les détails du nouveau quartier prévu pour 2030. Maine-Montparnasse, un quartier qui transforme la mobilité Le lauréat est le

Lire la suite

  • 15.08.2019
  • 0

La ville de Dijon s’impose comme un modèle de ville intelligente

De plus en plus de métropoles en France désirent devenir des « smart city », définies comme des villes agréables, économes en énergie, écologiques, en utilisant les technologies de l’information et de la communication. Zoom sur Dijon, déjà une référence en France. Dijon, nouvelle ville intelligente Ville chef-lieu de la région Bourgogne-Franche-Comté, la métropole de Dijon est

Lire la suite

  • 25.07.2019
  • 0

En vue des J.O. de 2024, L’Île-Saint-Denis se redessine

Dans la ville de L’Île-Saint-Denis, un écoquartier fluvial commence à voir le jour pour accueillir une partie du village olympique lors des Jeux de 2024. Présenté en mars dernier par l’architecte Dominique Perrault, le village olympique des Jeux de Paris en 2024, réparti sur 50 hectares (Seine comprise) entre les communes de Saint-Denis, de Saint-Ouen

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.