9 ascenseurs face à la Seine

9 ascenseurs face à la Seine

À deux pas de la Maison de la Radio, à Paris, le Tripode offre une vue imprenable sur la Seine et la Tour Eiffel. Cet immeuble de bureaux des années 70 bénéficie aujourd’hui d’ascenseurs dernier cri, signés thyssenkrupp.

Le Tripode, immeuble de bureaux de 10 étages voisin de la « Maison Ronde » de Radio France, étend, depuis les années 70, sa forme ondulée caractéristique le long de la Seine, avenue du Président Kennedy.

Ses anciens ascenseurs, qui dataient de l’époque de sa construction, étant devenus vieillissants et sujets à des pannes fréquentes, ont été remplacés, il y a moins d’un an, par des appareils modernisés, signés thyssenkrupp Ascenseurs.

2 mètres par seconde

Au total, neuf ascenseurs modernisés ont été installés, soit trois batteries d’appareils raccordés en triplex, indépendantes et réparties dans trois zones de l’édifice.

Le cabines, de grande dimension, peuvent accueillir jusqu’à 1250 kg de charge utile. Elles se déplacent rapidement, à une vitesse pouvant atteindre 2 mètres par seconde, et desservent 10 niveaux sur une hauteur de 34 m.

Les appareils sont équipés de moteurs « gearless » et d’armoires de commande haut de gamme du fabricant allemand TCM.

À l’intérieur des gaines maçonnées, conservées, l’ensemble de chaque machine a été remplacé : parties électriques des toits des cabines, raccordements des portes des cabines et des portes palières, panneaux de commande des cabines, boutons de paliers, plaques palières de signalisation…

« Le chantier s’est déroulé en site occupé, explique José Antonio Da Silva, conducteur des travaux : nous sommes intervenus en horaires décalés pour éviter au maximum les nuisances sonores à l’égard des personnes travaillant dans l’immeuble. Le perçage de la gaine émet un bruit très élevé : nous n’avons effectué cette tâche qu’entre 6h et 9h du matin, parfois entre 12h30 et 13h, et après 17h. Quant aux phases de manutention lourde, nous les avons planifiées le samedi. »

Afin de permettre aux occupants des bureaux de continuer de circuler librement pendant les travaux, deux des trois triplex ont conservé en permanence un appareil en service. En dépit de ces fortes contraintes, les travaux ont été réalisés en six semaines.

Le bâtiment peut dorénavant fonctionner à plein régime, et la circulation rester fluide.

Laurence Despins

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 14.09.2020
  • 0

À Paris, découvrez les gratte-ciels de plus de 100 mètres de haut qui sortiront bientôt de terre

En France, et surtout à Paris, le foncier est chaque jour plus cher. Pour lutter contre l’étalement urbain (et l’explosion des prix), les promoteurs immobiliers présentent aujourd’hui les immeubles et tours de grande envergure comme la solution. Pourtant, Paris n’est pas une ville connue pour ses hauts gratte-ciels. Mais cela pourrait devenir d’actualité. En effet,

Lire la suite

  • 30.07.2020
  • 0

À Paris, des taxis autonomes (RATP) circuleront en 2020

Des robots taxis circuleront à Paris à l’été 2020. La régie des transports publics parisiens a en effet signé un accord de coopération avec l’entreprise israélienne Mobileye.   Une offre disponible dans le 13e arrondissement   Les robots taxis seront disponibles pour faire la boucle entre la gare d’Austerlitz et l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Complètement

Lire la suite

  • 30.07.2020
  • 0

À Angers, en route vers le territoire intelligent

La ville d’Angers lance son projet de smart city à l’échelle de toute sa métropole. L’objectif est d’économiser 101 millions d’euros sur 25 ans. Découvrez tous les détails du projet. Un projet sur douze ans   Après Dijon et Rennes, c’est au tour d’Angers de dévoiler son projet de smart city. Le territoire intelligent a

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.