L’ascenseur révolutionnaire MULTI à la conquête du Canada

Le nouveau système de transport de personnes MULTI de thyssenkrupp est si révolutionnaire que les organismes de régulation hésitent à le classer comme un train ou un ascenseur.

Inside MULTI © Photo reproduite avec l’aimable autorisation de thyssenkrupp

Sans câbles, le système d’ascenseur MULTI de thyssenkrupp est adapté aux immeubles de toute hauteur. Les moteurs linéaires fixés au dos de chaque cabine sont alimentés via des bobines électromagnétiques intégrées à la paroi arrière de la gaine. Les cabines peuvent se mouvoir verticalement, puis pivoter horizontalement afin de permettre aux passagers d’en descendre tandis que d’autres cabines poursuivent leur trajet.

Le nouveau système de transport de personnes MULTI de thyssenkrupp est si révolutionnaire que les organismes de régulation hésitent à le classer comme un train ou un ascenseur.

Ses cabines se déplacent verticalement et horizontalement le long d’un système complexe de rails. Le potentiel de ce système est énorme. Sans câbles, le MULTI est adapté aux immeubles de toute hauteur.

« À l’origine, c’est l’absence d’ascenseurs qui limitait la hauteur des bâtiments », explique Michael Cesarz, Directeur général de l’activité MULTI. « Otis a inventé l’ascenseur il y a plus de 160 ans, ce qui a permis de construire des gratte-ciel d’une hauteur de 300 à 400 mètres. Au-delà, l’efficacité des ascenseurs classiques se dégrade. »

Dans les plus grandes tours du monde, le poids des câbles nécessaires au déplacement des cabines pose problème. Du fait de l’oscillation de ces constructions, leurs ascenseurs doivent être conçus de sorte que les câbles soient protégés et n’entrent pas en contact avec l’intérieur de la gaine.

« Le MULTI est révolutionnaire dans le sens où il permet de bâtir des immeubles de n’importe quelle hauteur », indique Michael Cesarz.

Le système de rail du MULTI n’est pas électrifié. Les moteurs linéaires fixés au dos de chaque cabine sont alimentés via des bobines électromagnétiques intégrées à la paroi arrière de la gaine.

Les cabines peuvent se mouvoir verticalement, puis pivoter horizontalement afin de permettre aux passagers d’en descendre tandis que d’autres cabines poursuivent leur trajet. Un algorithme spécifiquement développé à cet effet calcule les itinéraires optimaux et évite toute collision des cabines.

Inside MULTI © Photo reproduite avec l’aimable autorisation de thyssenkrupp

Le MULTI a été testé dans la tour d’essai allemande de 248 m de hauteur de thyssenkrupp. Son installation est prévue dans l’East Side Tower d’OVG Real Estate, à Berlin. La certification pour les pays hors Amérique du Nord est prévue d’ici l’été 2020. Elle a déjà débuté pour le Canada et les États-Unis, où elle devrait être effective mi-2022 au plus tard.

La gaine pouvant être partagée par plusieurs cabines, l’espace consacré au système d’ascenseur peut être réduit de 25 % par bâtiment.

« L’espace en gaine nécessaire au déplacement des cabines est moindre », souligne Michael Cesarz. « Mais le gain d’espace résulte avant tout de la diminution du nombre de gaines à l’intérieur de l’immeuble. Selon sa hauteur, une gaine peut ainsi accueillir 10 cabines, voire plus. »

C’est thyssenkrupp qui a conçu et installé les 71 ascenseurs du One World Trade Center de New York. Si le MULTI avait été disponible, il aurait été possible de limiter à 45 ou 50 le nombre de gaines, selon le constructeur.

D’après Michael Cesarz, les dépenses d’investissement liées à l’installation du MULTI seraient bien plus importantes que pour un ascenseur classique, mais le nombre inférieur de gaines d’ascenseurs compenserait largement la différence de coûts.

Les promoteurs pourraient monétiser la valeur de ces surfaces supplémentaires ou construire des immeubles plus petits affichant la même surface utile. L’itinéraire des cabines du MULTI pourrait également s’étendre aux bâtiments voisins d’un même complexe grâce à des passerelles équipées du même système de rails.

Le système présente d’autres avantages.

Les résidents des immeubles dotés du MULTI pourraient utiliser une application mobile pour appeler une cabine connaissant leur étage de destination. Les usagers standard, eux, seraient dirigés vers la cabine pouvant transporter le plus grand nombre de personnes dans le délai le plus court possible. Quant aux entreprises, elles auraient la possibilité de réserver des cabines spécifiques pour leurs employés et leurs clients.

Le MULTI a été testé dans la tour d’essai allemande de 248 m de hauteur de thyssenkrupp, où les parois séparant trois gaines adjacentes d’ascenseurs classiques ont été retirées en vue de son intégration. Depuis, le système a décroché la certification pour l’Allemagne, et son installation est prévue dans l’East Side Tower d’OVG Real Estate, à Berlin.

La certification pour les pays hors Amérique du Nord est prévue d’ici l’été 2020. Elle a déjà débuté pour le Canada et les États-Unis, où elle devrait être effective mi-2022 au plus tard.

« Les organismes de régulation hésitent à le classer comme un train ou un ascenseur en vue de sa certification », précise Michael Cesarz. « Le MULTI présente en réalité des caractéristiques de ces deux catégories, mais s’il s’agit d’un train, il nous faudra nous adresser à une autre autorité de certification. »

Après l’adoption massive du MULTI dans les constructions neuves, thyssenkrupp a d’autres projets pour son système.

« Nous nous concentrerons ensuite sur son potentiel en termes de modernisation des installations existantes », confirme Michael Cesarz.

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 07.12.2018
  • 0

thyssenkrupp dessine le futur de nos villes

Ce vendredi 9 novembre 2018, thyssenkrupp Ascenseurs vient officiellement de signer le marché ascenseurs de la future tour Hekla. Au programme : 24 TWIN (dont deux Sextuplex), dix autres ascenseurs, deux escaliers mécaniques et deux plateformes EPMR.

Lire la suite

  • 19.11.2018
  • 0

thyssenkrupp Ascenseurs gagne la tour Hekla

Ce vendredi 9 novembre 2018, thyssenkrupp Ascenseurs vient officiellement de signer le marché ascenseurs de la future tour Hekla. Au programme : 24 TWIN (dont deux Sextuplex), dix autres ascenseurs, deux escaliers mécaniques et deux plateformes EPMR.

Lire la suite

  • 12.11.2018
  • 0

Une longueur d’avance en matière d’innovation

thyssenkrupp Elevator étoffe son réseau d'innovation international d'une troisième tour d'essai de grande hauteur. we.online a interrogé Andreas Schierenbeck, Président de thyssenkrupp Elevator, sur ce projet phare et sur l'importance de l'innovation dans le secteur des ascenseurs.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de thyssenkrupp.